allez-vous?
Loading
Quand partez-vous?
Combien de participants?
 
Adultes
Enfants
Recherche avancée
0
Chargement du contenu

La ville, qui est aussi considérée comme la capitale du sud de l’Italie, offre des attractions pour tous les gouts, mais tout son charme réside paradoxalement dans son chaos, ses rues très animées, qui créent une atmosphère unique.

Toscane Sardaigne Sicile Abruzzes Val d'Aoste Pouilles Basilicate Calabre Campanie Émilie-Romagne Frioul Latium Ligurie Lombardie Marches Molise Piémont Trentin-Haut-Adige Ombrie Vénétie Carte de l'Italie

Aperçu historique

Le chaos fait également partie de l’histoire de Naples, car jusqu’à l’unification italienne, les différents dirigeants qui se sont succédés à la tête de la ville en ont fait une affaire malpropre…La ville a été fondée au sixième siècle avant JC par les Grecs, qui l’avaient appelée Neapolis, la Nouvelle Ville, car elle se trouvait à côté de Paleopolis, la Vieille Ville. Puis ces villes se sont retrouvées mitoyennes, et c’est en 326, sous la domination romaine, qu’elles sont unies sous le nom de Neapolis. La ville a conservé sa culture et sa législation grecques en dépit de la domination romaine. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle représentait une attraction pour les Romains, pour sa liberté politique mais aussi son climat doux et sa magnifique baie. Après une période mouvementée et divers changements de pouvoirs au Moyen-Age, l'an 1282 marque l'ultime bataille entre les Français et les Espagnols, et ce jusqu’à l’unification de l’Italie en 1861.

Attractions et boutiques

Si vous aimez l’art et l’histoire, Naples a de quoi vous satisfaire car elle abrite de nombreux musées. Parmi eux, le Museo Archeologico Nazionale (qui attire beaucoup de visiteurs pour sa collection d’objets préhistoriques), et le Museo e Gallerie Palazzo Reale di Capodimonte. Mais si vous êtes plus intéressés par la musique, ne manquez pas d’aller voir un opéra au Teatro San Carlo. C’est le plus grand théâtre d’Italie et l’un des plus beaux du monde. L’intérieur est décoré de velours rouge et or et l’acoustique y est presque parfaite. Entre 1920 et 1930, le fascisme a contribué à marquer l’aspect de la ville, car c’est dans cette période que l’on y a construit un aéroport, des remontées mécaniques, puis le métro. Malgré le bombardement de la ville à la fin de la seconde guerre mondiale, celle-ci a tout de même réussi à conserver ses vestiges historiques, comme le grand château de Castel Nuovo, près du port.

La vie en ville est une expérience en soi : observez, asseyez vous aux bars et cafés, promenez vous sur les places…Ne manquez pas d’aller flâner le long de la galerie marchande Galleria Umberto I, où vous trouverez de nombreux commerces et cafés. Si vous préférez vous détendre en plein-air, rendez vous sur la place principale Piazza del Plebiscito, où vous pourrez visiter l’impressionnante église Basilica di San Francesco di Paolo, et le Palais Royal (Palazzo Reale). De cette place, vous jouirez d’une magnifique vue sur la baie de Naples.

Le Golfe de Naples

Au-delà de la baie de Naples, le regard se pose tout de suite sur le mont Vésuve. Cet énorme volcan de 1281 mètres d’altitude façonne un paysage à la fois beau et terrifiant. Le volcan et la ville sont fortement liés. Comme un géant qui domine la ville, il semble que le volcan menace à tout moment d’exploser. L’explosion la plus connue du Vésuve remonte à l’an 79 après JC, lorsque les villes de Pompéi et Herculanum furent entièrement recouvertes. Malgré le danger permanent dont les habitants ont conscience, la vie continue, comme cela a toujours été le cas sur les pentes du volcan et à Naples. Ne manquez pas de vous promener le long de la baie et au petit port de Santa Lucia. Autrefois port de petits pêcheurs locaux, il a été remplacé par une zone d’élégants hôtels, tandis que les petits bateaux de pêche ont été remplacés par des yachts.

En tant que chef-lieu de la Campanie, la ville est une plaque tournante pour toute la région. Du port partent des bateaux pour les îles d’Ischia, Capri et Procida, pour le sud de la côte amalfitaine et même pour l’île de Stromboli, qui fait partie des îles Eoliennes, au large de la Sicile. Si vous préférez les voyages en train, prenez le petit train de la Circumvesuviana, qui vous fera faire le tour du volcan.

Le berceau de la pizza

De la ville de Naples on entend dire autant de bien que de mal. En tant que touristes, il est évidemment important de savoir que certains quartiers sont plutôt à éviter. D’autre part, mieux vaut ne pas prendre le risque de se promener en ville avec de grands appareils photos autour du cou. En dehors de cela, ce qui est dit pourrait ne pas être vrai. Alors n’hésitez pas à parcourir cette ville fascinante, son trafic bruyant et chaotique, son art magnifique, l’eau azur et ne manquez pas de goûter une véritable pizza ! Car il est important de préciser que c’est à Naples qu’est née la pizza. Il y a d’ailleurs de nombreuses histoires intéressantes concernant la pizza, et notamment celle qui raconte comment la Pizza Margherita a pris son nom. Un soir, en 1889, le roi Umberto I et son épouse la reine Margherita, venus passer l’été à Naples, demandèrent de goûter la spécialité locale, considérée comme un plat pauvre. Raffaele Esposito, Un fameux pizzaiolo de la ville, eut alors l’honneur de porter trois pizzas à la famille royale. Deux des pizzas avaient déjà leur propre nom, mais la dernière, qui portait les couleurs du drapeau italien (vert basilic, blanc mozzarella et rouge tomate), n’en avait pas. La reine Margherita apprécia tellement cette pizza qu’on décida de lui donner son nom. Vous pourrez encore aujourd’hui vous arrêter dans la pizzeria de Raffaele Esposito, qui s’appelle aujourd’hui Pizzeria Brandi.

 
 

Les plus populaires en Campanie

Villa Agresta

Ascea Marina

Oliveto a Mare

Ascea Marina

search map