allez-vous?
Loading
Quand partez-vous?
Combien de participants?
 
Adultes
Enfants
Recherche avancée
0
Chargement du contenu

En 1844, Dikens décrit Gênes ainsi : "a place that grows upon you every day...it abounds in the strangest contrasts; things that are picturesque, ugly, mean, magnificent, delightful and offensive, break upon the view at every turn" (un endroit qui se développe tous les jours… riche de contrastes très étranges; des choses pittoresques, laides, misérables, magnifiques, délicieuses et offensives, déferlent à chaque coin de rue). Et cette description est encore valable aujourd’hui. Il existe peu d’endroits aussi incroyables et tristes, aussi beaux et aussi laids que Gênes. Vous partirez à la découverte de l’un des joyaux les plus négligés de l’Italie.

La ville de Gênes abrite le plus grand port du pays. Son statut a largement évolué au fil des siècles. Elle constituait au XIIè siècle une fière république maritime, qui eut une influence remarquable sur les échanges commerciaux dans la Méditerranée. Le temps de sa grandeur a duré des siècles. Gênes possédait même la Sardaigne et la Corse. En cette période florissante, les plus grands ennemis n’étaient pas vraiment les pirates arabes, mais la concurrence des républiques de Pise et de Venise.

Toscane Sardaigne Sicile Abruzzes Val d'Aoste Pouilles Basilicate Calabre Campanie Émilie-Romagne Frioul Latium Ligurie Lombardie Marches Molise Piémont Trentin-Haut-Adige Ombrie Vénétie Carte de l'Italie

L’ironie du sort fait que l’élément qui a déclenché le ralentissement du succès de Gênes n’est autre que son propre fils, Christophe Colomb, qui, lorsqu’il a découvert de nouvelles routes maritimes, a réduit l’importance de la Méditerranée dans les échanges commerciaux. Suite à cela, Gênes a dû endurer les invasions de l’Autriche et de la France, ce qui a considérablement affaibli la ville. Il convient de noter que la Corse était encore génoise lorsque Napoléon Bonaparte y est né en 1769.

Aujourd’hui, la ville est plus étendue que jamais. Mais sa laideur est tout aussi étendue. Le développement rapide de ces derniers siècles a en effet transformé Gênes, comme tant d’autres villes d’ailleurs, en un étrange mélange de pittoresques vieux bâtiments et de nouvelles constructions en béton et en acier. Le centre historique, près du vieux port, est resté toutefois un endroit fascinant, qui mérite de bercer vos vacances. Il est inutile d’aller vous promener dans les quartiers récents, car ils sont bien ennuyeux. Les constructions autour du port sont bien sûr récentes, car on ne peut exiger aux travailleurs du port de vivre dans les mêmes conditions qu’il y a 100 ou 300 ans ! Mais si vous allez vous balader du côté des anciennes arcades, ou sous les maisons du front de mer, vous trouverez de charmantes petites tavernes, des boutiques et des restaurants de charme.

Le centre historique est un véritable labyrinthe qui nécessitera plusieurs jours de visite. Laissez-nous vous mentionner quelques-uns des endroits que vous ne devrez absolument pas manquer :
-la Via Garibaldi offre une fabuleuse chaîne de palais du XVIè siècle, dont la plupart a été magnifiquement restaurée. C’est un véritable régal pour les yeux, surtout si vous arrivez à apercevoir les plafonds.
-la cathédrale gothique de San Lorenzo, du XIIè siècle, qui vante non seulement une architecture élégante, mais aussi de belles sculptures en pierre.
-Les tours de la villes. Essayez de compter sur votre chemin combien de tours médiévales vous apercevrez, incorporées dans des bâtiments plus récents.
-Et lorsque vous en aurez assez de la culture et de l’histoire, rendez-vous au fameux aquarium géant, qui compte plus de 500 espèces de poissons (et de tout ce qui vit dans la mer). C’est en Italie le troisième « musée » le plus visité, après les musées du Vatican de Rome et la Galerie des Offices de Florence.

 
 

Les plus populaires en Ligurie

search map